Moustique tigre, que risque votre animal domestique ?

 

À l’origine de nombreuses maladies comme la dengue, le zika et le chikungunya, le moustique tigre se distingue par des rayures blanches et noires sur l’ensemble de son corps et des pattes. Également nommé Aedes Albopictus, ce moustique s’attaque aussi bien aux êtres humains qu’aux animaux domestiques. Avec une simple piqure, il va transmettre l’un des virus et infecter la personne ou l’animal. Mais, quels sont les véritables risques pour les animaux domestiques ?

 

L’arrivée et la progression du moustique tigre sur le territoire français

 

Le moustique à l’origine de plusieurs maladies mortelles s’est implanté en France en été 2004. En effet, la première apparition du moustique tigre sur le sol français remonte à cette époque, notamment avec le commerce des pneus d’occasion en Alpes Maritimes.

De son nom Aedes Albopictus, ce moustique s’est développé en France, car les femelles pondaient des œufs dans les pneus provenant de l’Italie. Les œufs du moustique ont la capacité de résister au manque d’eau. Quant aux larves, ils peuvent ralentir le fonctionnement de leur métabolisme si les températures leur semblent défavorables.

En commençant par une simple présence à Menton, le moustique tigre s’est vite réparti vers le nord du pays avec les différentes autoroutes. Aussi difficile que cela puisse paraître, ce type de moustique s’introduit dans les voitures et s’y développe pour coloniser d’autres endroits.

 

La nouvelle carte de la présence du moustique en France

 

En 2019, le moustique tigre était présent en méditerranée au littoral atlantique jusqu’en Alsace, en affectant plus de 51 départements. Ces derniers ont enregistré une période d’activité de ce moustique à partir du 1er mai au 30 novembre.

À présent, le moustique tigre a réussi à s’implanter sur la moitié du pays et ne cesse de progresser. S’agissant d’un moustique qui préfère vivre dans un milieu urbain, l’Aedes albopictus est présent dans trois catégories de départements. Effectivement, les autorités sanitaires françaises préfèrent classer la présence de ce moustique suivant des zones colorées :

  • • la vigilance rouge pour les 42 départements où le moustique est actif ;
  • • la vigilance orange avec 18 départements où l’on a enregistré une présence de l’insecte ;
  • • la vigilance jaune pour 34 départements encore en veille.

 

Les risques du moustique tigre pour les animaux domestiques

 

Vecteur de la dengue et du chikungunya chez les hommes, le moustique tigre reste aussi très dangereux pour les animaux domestiques principalement pour les chats et les chiens. Sachez que ce moustique est à l’origine de la transmission de la dirofilariose ou ver du cœur. C’est un ver rond qui va migrer directement vers le cœur, puis s’installer à l’intérieur des artères pulmonaires du chien ou du chat. Les animaux domestiques vont alors souffrir d’un syndrome hémolytique grave. Dans certains cas, il y a une obstruction de la veine cave.

Le mode de transmission du ver du cœur reste simple parce que le moustique pique le chat ou le chien. L’insecte va inoculer une larve sous la peau du chat qui va s’empresser de rejoindre son circuit veineux périphérique. En quelques mois, le ver arrive dans les artères pulmonaires et s’installe même dans le cœur. Au bout d’un certain temps, le ver se développe et peut atteindre une longueur de 30 cm. Il est parfois difficile de déterminer la présence de ce ver du cœur puisque l’animal présente des symptômes classiques comme la toux, les vomissements et les diarrhées. En revanche, la dirofilariose reste une maladie grave qui peut provoquer la mort de l’animal si elle n’est pas diagnostiquée.

 

Comment faire pour se protéger contre le moustique tigre ?

 

Insecte qui transmet des maladies graves pour l’être humain et les animaux domestiques, le moustique tigre nécessite la mise en place de moyen de protection contre sa piqure. Dans un premier temps, vous pouvez opter pour un produit anti-moustique qui convient à des insectes casaniers comme l’Aedes Albopictus.

Concernant les gestes permettant de limiter la propagation et le développement du moustique tigre, vous devez éliminer les eaux stagnantes autour de votre logement. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un piège à larve qui évite aux moustiques de se développer. Vous avez également la possibilité d’installer une moustiquaire sur vos portes et vos fenêtres. Lorsque vous achetez une moustiquaire, privilégier la robustesse et la résistance contre le chaud, le froid et les intempéries.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.